200 familles sont sans abris, et vivent chez des foyers-hôtes.

Les personnes se retrouvent dans des abris de fortune, des huttes en bâche souvent sans matelas, avec une grande promiscuité, ou sont recueillies par un ménage hôte, lui même déjà dans une précarité réelle avec une famille nombreuse.

Les personnes déplacées n’ont ni confort, ni intimité, et leurs conditions sont aggravées par l’absence d’abris les protégeant et de vêtements suffisants.

Des techniciens seront recrutés parmi les déplacés et des membres de la communauté hôte capables d’auto-construire leurs logements, qui seront rémunérés et formés à l’organisation de leur groupe. Ces personnes pourront ensuite chercher des postes de travail dans ce domaine, ou développer lucrativement leur groupe et approfondir leurs connaissances. Le budget des fondations, du toit (20 pièces de mabati), des poteaux, du squelette de bois, des portes et des fenêtres réalisé par un constructeur local employant et formant les membres communautaires d’Elleborr est de 450 euros (matériel) et 100 euros (construction).

Ensuite, les familles feront les finitions de complétion des façades (filling & mudding) et les peintures.

20

maisons construites

200

maisons à construire au total

Montant espéré pour le projet: 110 000€ 32%